Bonne Année

Dessin sans titre

Bonjour, le Pota’Djé vous souhaite une Bonne et Heureuse année 2016.

En 2016, le Pota’Djé accueille une quinzaine de poules de race Marans ; je vais aussi élargir la gamme de légumes avec de nouveaux légumes (panais, rutabagas, artichauts, cardons, tomates cerise) et de nouvelles variétés de légumes pour ceux qui étaient présents.

Le Pota’Djé sera fermé du 18 janvier au 8 février 2016.

Les ventes à la ferme n’auront donc pas lieu les vendredis 22 et 29 janvier et le vendredi 5 février.

Les légumes disponibles du moment sont :

Courges, carottes, betteraves, navets, poireaux, choux (blanc, rouge, frisé, chinois), pommes de terre, mâche, chicorés, salades (batavia verte), blettes, oignons, échalotes, céleris raves, coulis de tomates, noix, choucroute.

Ci-dessous vous pouvez lire un article sur le Pota’Djé paru dans le journal communal de St Victor de Cessieu.

articlestvic

 

 .

Pas de vacances pour le Pota’Djé

Au Pota’Djé comme ailleurs, il a fait très chaud durant ce mois de juillet. Heureusement, j’ai pu acheter un système d’irrigation (pompe immergée et réseau d’eau).

Cela a permis d’arroser un minimum durant ce chaud mois.

Les plantations et les semis vont bon train : choux, poireaux, carottes, haricots, salades d’hiver, fenouils.

Je vous rappelle que le Pota’Djé est ouvert tout l’été, les vendredis de 15h à 19h.

Quelques photos du jardin :

DSC_0005 - copie 2
La plantation de tomates
DSC_0006 - copie
Les tomates ananas sont présentes sur votre étalage.
DSC_0036 - copie
Les choux seront bientôt présents sur votre étalage préféré.
DSC_0028 - copie
Les poireaux sont plantés
DSC_0026 - copie
La plantation de choux
DSC_0020 - copie
Les tournesols sont en fleurs

A Noter : le ramassage des pommes de terre du Pota’Djé se fera le mardi 25 août à partir de 8h.

Si vous le souhaitez, vous pouvez venir donner un coup de main pour ramasser les patates arrachées avec Attila, le cheval du Pota’Djé.

Le champs est situé à la sortie de St Victor le haut, à coté du tunnel sous l’autoroute.

Possibilité d’achat de pomme de terre en bout de champs.

Pour voir les photos du ramassage de l’année dernière, cliquez  ici.

A bientôt.

Visite du jardin du Pota’DJé le 23 mai

Le Pota’Djé fête sa première année !

A cette occasion, j’organise une petite après-midi portes ouvertes, le samedi 23 mai à 16h. Vous êtes tous les bienvenus. Au programme, visite des jardins et de la serre, stand avec les légumes de saison et dégustation de bières locales à la fin de la visite.

Les plus festifs d’entre vous pourront rester profiter des animations proposées en soirée par la brasserie des faux semblables (qui se situe sur le même site que le Pota’Djé) : barbecue, crêpes, bières, concerts, et bonne humeur. Possibilité de camper sur place.

11149596_829172310470333_5641767740260461814_oPetit aperçu de l’ambiance des concerts à la ferme :

10489751_766525043367781_3516503565943199056_n

10418870_766673283352957_1850378310545643103_n

La prochaine vente à la ferme aura lieu le samedi 9 mai de 9h à 12h. Par la suite, le Pota’Djé reprendra ses habitudes avec les ventes du vendredi, de 15h à 19h..

Le jardin se réveille

C’est le printemps, les jours rallongent, les oiseaux chantent … Sous le regard attentif de Django, le jardin se réveille :

P1200778

Les premiers insectes installent leur résidence d’été.

Le sol commence à se réchauffer, ce qui me permets de le travailler avec Titou.

P1200797 from le pota’djé on Vimeo.

 

Les poules se sont mises à pondre de bons œufs avec l’arrivé des beaux jours.

Les semis sont à l’abri des souris (grâce à une « version modernisée » des Jardins suspendus de Babylone)

P1200784

Les oignions, ails, échalotes sont semés ; les salades, fenouils, épinards, et blettes ont plantés ; sous la serre les petits pois, pommes de terre nouvelles, courgettes et carottes poussent : la saison s’annonce à merveille !P1200755

Les ventes vont reprendre à la fin du mois d’avril. Afin de déterminer la date de reprise, voici un petit sondage (qui concerne les WE du 1er et 8 mai). Cela me permettra de m’adapter au mieux à vos disponibilités. Merci de bien vouloir y répondre avant le lundi 20/04/15.

Lien du sondage : http://doodle.com/d2eqm7fwnugv7dhf

 .

Les Bineuses « Planet JR »

 

Cette bineuse est d’origine américaine elle a été développé par la compagnie Allen and CO dans les années 1900. Elle à été importée en France en 1900.

Planet Jr

Cette bineuse est réglable facilement (grâce à une manette) en largeur pour pouvoirs aller au plus prés des plantes. Elle dispose aussi d’une roue de terrage réglable aussi par manette.

Ses deux manettes sont actionnable depuis l’arrière de l’outil, se qui facilite le réglage en travaillant.

Elle est légère, simple d’utilisation et dispose d’une gamme d’outil (socle butoir, cote de melon, versoirs…) ont peut même imaginer monter des doigts bineur  pour travailler deux demis rangs (a tester).

pjr

Ces bineuses ne sont plus fabriquées à l’heure actuelle (c’est bien dommage) car presque tous les maraichers en traction animale ont ce type de bineuse qui convient parfaitement au travail avec un seul cheval.

D’ailleurs je profite de cet article pour faire un appel au constructeur de matériel de traction et autre chaudronnier, que ce n’est pas la peine de chercher à réinventer l’eau tiède… en matière de bineuse. « Les Planet JR » ont été testé, usé et approuvé par des générations de paysans…

Ces bineuses ne sont désormais plus construite et les plans sont tombé dans le domaine public.

_MG_1584
Désherbage des poireaux au pota’djé

cet outil permet de butter, sarcler des légumes et de monter des billons.

On peut regretter que le mancheron bien que réglable en hauteur et en déport, ne soit pas munie d’une crémaillère avec poignée sur le mancheron pour faciliter le retourner en bout de champ comme le sont les plumettes ou le mancheron ergonomique.

P1000738
La dernière acquisition du Pota’DJé entièrement repeinte et restauré, cette bineuse est monté pour faire du buttage.

Ces outils qui ont plus de cent ans ont traversé l’atlantique, ils étaient usés par des paysans au début du siècle, ils ont rouillé dans un jardin (à la place d’un nain de jardin), pour revenir à la terre.

Je sait pas vous mais moi cela me fait tout drôle.

Le catalogue de 1922 avec tout les outils de la gamme Planet JR est disponible ici : planet-jr-garden-tools on y trouve un nombre impressionnant de pousse pousse, semoir, bineuse, cultivateur à un ou deux chevaux.

voici quelque extrait :

pjr4

pjr2

pjr3

Les entreprises française de l’époque (Pilter, puzenat…)  ne si sont pas trompé elles ont importé ou copier massivement le modèle américain.

 

houe2
Des constructeurs français distribues la bineuse Planet JR en 1882
puzena2
page issue du catalogue Puzenat de 1921

La société Planet JR existe encore bien que rachetée elle commercialise des houes à pousser pour le maraichage, avec une large gamme d’outils et des semoirs.

double_wheel_cult38101556_std.3360135_std
Les nouvelles houe Plane JR
.

Retour d’expérimentation du porte-outils de maraîchage Bucher au Potadjé

merci à Deny d’hippotese pour se retour d’expérimentation

Voici un retour d’expérimentation du porte-outils de maraîchage Bucher au Potadjé chez Jérémy Fady avec la complicité de Ruby (Titan, le cheval de Jérémy n’était pas encore arrivé en avril). Et tout d’abord, une petite vidéo…

Montage de billons à écartement régulier, avec le Bucher :


Billonnage au Porte-outils de maraichage Bucher… par hippoteseNous avons « monté » des billons avec le porte-outils Bucher en équipant la barre porte-outils d’origine de 3 socs billonneurs (écartés de 60 cm les uns des autres). Ils n’étaient pas vraiment identiques mais celà est sans importance.


3 socs billonneurs à 60 cm les uns des autres montés sur la barre d’origine du porte-outils de maraîchage Bucher, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)

A l’aller, on utilise un sillon existant à gauche pour se guider et tracer 2 nouveaux sillons. Le sillon de droite est marqué mais reste peu profond. NB : le premier sillon de la planche a été réalisé ici avec une sarcleuse « un rangt » équipé d’un buttoir, comme il conditionne la rectitude de toute la planche et doit être réalisé avec soin.


A l’aller, on utilise un sillon existant à gauche pour se guider et tracer 2 nouveaux sillons, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)


Le sillon de droite est marqué mais reste peu profond, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)

Au retour, ce marquage permet le guidage du cheval et les 3 sillons sont alors repris et creusés à la bonne profondeur. Il faut donc un aller-retour pour faire 3 sillons. En fait, avec cette technique de culture, à chaque aller-retour on ne réalise que 2 nouveaux sillons mais l’écartement inter-sillons est vraiment très régulier.


Au retour, les 3 sillons sont repris et creusés à la bonne profondeur, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)

Le porte-brancards est monté en position extrême à gauche de façon à ce que les brancards et donc le cheval soit aligné avec la roue de gauche, la traction est donc dissymétrique, ce qui ne semble pas poser de problème si la terre est bien préparée et aussi parce que c’est le soc billonneur de gauche qui est le plus enfoncé, le soc du milieu est moyennement enfoncé et le soc de droite ne fait qu’un traçage du fait de l’inclinaison naturelle du porte-outils dont une roue se trouve dans le sillon précédent, alors que l’autre est sur le sol non encore travaillé.


Le porte-brancards est monté en position extrême à gauche, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)

Les modifications que nous avons apporté au Bucher original ou à son utilisation :

Fixation des brancards sur le porte-brancard à l’aide de demi-colliers d’échafaudage : (ou de colliers-doubles coupés). Les colliers d’échafaudage sont habituellement en dia 49 mm, et sont donc adaptés aux brancards métalliques que nous utilisons (tube chauffage 40-49).
Le montage-démontage et le réglage sont alors très rapides sur le porte-brancard du Bucher. NB : Un collier double coûte environ 5 €.


Brancards fixés sur le porte-brancard du porte-outils de maraîchage Bucher à l’aide de demi-colliers d’échafaudage, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)


Brancards fixés sur le porte-brancard du porte-outils de maraîchage Bucher à l’aide de demi-colliers d’échafaudage, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)

Double cintrage des brancards : Un des problème du Bucher est que le cheval (même en « Chevilatte », est relativement gêné pour faire un demi-tour court en bout de rangt. On tente de lui donner une certaine liberté en écartant les brancards des flancs par un double cintrage.


Double cintrage des brancards du porte-outils de maraîchage Bucher, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)


Double cintrage des brancards du porte-outils de maraîchage Bucher, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)

– Utilisation d’un « palonnier-porté » monté sur le harnais « Chevilatte ». Nous sommes de plus en plus convaincus de l’intérêt du « palonnier-porté » avec les chevaux de travail. Il s’agit ici de l’utiliser en attelage aux brancards donc avec un harnais muni d’un reculement (évidemment, un avaloire Grand Vallier) comme le « Chevilatte » (nous avions déjà fait un billet sur nos premiers essais, ici).


Palonnier-porté adapté sur un harnais « Chevilatte » pour atteler le porte-outils de maraîchage Bucher, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)


Palonnier-porté adapté sur un harnais « Chevilatte » pour atteler le porte-outils de maraîchage Bucher, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)

– Ajout de mortaises (de brancard) longues pour permettre l’action du palonnier en mode « Chevilatte » et aussi améliorer la liberté du cheval dans les demi-tours (voir nos essais précédents ici)


Mortaises longues pour garder l’effet « palonnier » sur le porte-outils de maraîchage Bucher, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)


Mortaises longues pour garder l’effet « palonnier » sur le porte-outils de maraîchage Bucher, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)


Mortaises longues pour garder l’effet « palonnier » sur le porte-outils de maraîchage Bucher, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)

Les modifications qui reste en projet :

– Réalisation d’un porte-brancards plus large, afin de permettre l’attelage déporté du cheval à l’axe exacte de la roue (il manque encore une dizaine de centimètres), et éventuellement placer les brancards en « V » inversés pour augmenter encore la liberté du cheval. Le porte-brancards d’origine fait une largeur de 965 mm, il faudrait l’allonger au moins à 1200 mm.


Porte-brancards large, pour permettre l’attelage déporté du cheval sur le porte-outils de maraîchage Bucher, Potadjé 2014 (photos Deny Fady)

.

Travaux d’autonne

L’automne arrive, les noix tombent, la chaleur aussi.

Au Pota’Djé je continue les grosses récoltes de carottes et de betteraves, et depuis deux semaines Tristan, stagiaire, m’aide dans mon travail.

Le choix des légumes s’élargit. Cette semaine, nous accueillons les premiers radis,  la mâche, les choux chinois, les choux raves et les épinards.

Sans oublier les pommes de terre, les  carottes,  les salades, les betteraves, les courges, les potimarrons, les oignons, les fenouils, les blettes et les poivrons.

Quelques photos prises par Tristan de Titan au travail.

P1000608Titan au travail dans la serreP1000596désherbage des blettes

P1000597P1000580Titan, Djé et Django

P1000599Tristan prépare les commandes pour la ruche qui dit oui

P1000605 from le pota’djé on Vimeo..

Couleur d’autonne

C’est l’automne au Pota’Djé, comme ailleurs, les dernières grosses récoltes sont en cours.

Titan travaille de mieux en mieux,

Django grandit à vue d’œil.

Quelques photos : P1000546Titan et Mouton le cheval de la brasserie

P1000556Titan devant la serre

P1000537

Le nouveau panneau de la fermeP1000531Le stand de la vente à la ferme

P1000524

Les BlettesP1000504

Les Maïs indiensP1000495

Un concert à la Ferme où il y aura aussi une vente de légumes du Pota’Djé

1604537_308621815990569_7634148612188491211_n.

Récolte des patates au Pota’Djé

C’est une solide équipe qui s’est réunie ce vendredi 15 août pour la première récolte du Pota’Djé.

Des délégations sont venues de Maurienne,  de Suisse, de Nouvel Zealande, des jardins épicés, de la Brasserie des faux semblables, du sud Isère et des environs.

Merci à tout le monde

Le photographe Guillaume Collombet, était également de la partie, c’est donc avec le plaisir des yeux que je vais vous conter la journée.

_MG_1668La première raie de patates est ouverte

_MG_1537Titan et Moi

_MG_1632De pas en pas

_MG_1727Une belle récolte

_MG_1731Une équipe de choc

_MG_1399Django (le nouveau chien du Pota’Djé) sur Titan

_MG_1742Après une matinée patates, une après-midi mise en place de la bâche de la serre

_MG_1769Il fallait bien une vingtaine de personnes pour la mise en place

panoVue d’ensemble
_MG_1804Réunion des anciens

_MG_1801fin de chantier

 

 

 

 

 

 .

Ouverture des ventes de légumes au Pota’Djé

Le Pota’Djé est heureux de vous annoncer les premières vente de légumes. Au menu : pommes de terre nouvelles, bettraves, blettes, carottes, haricots, oignons, salades, mesclun, et aromatiques.

P1000311
Le stand du Pota’Djé lors du marché nocturne de Virieu sur Bourbre. 11/07/2014

 

Vous pouvez venir acheter des légumes à la ferme en me contactant :

cartevisite

 .