Grand marché automnal le 29 septembre

Le 29 septembre grand marché d’automne à Doissin

L’association Atout bout de champ organise un grand marché paysan et artisanal le 29 septembre 2017 à Doissin.

Au programme :

stands paysans et artisanaux : vin, fromage, pain, légumes, plants aromatiques, chocolats, miel, escargots, huile, viande, bijoux en bois, cuir, recyclerie, couture….

animations pour adultes et enfants en cours de préparation

buvette avec des bonnes boissons locales et restauration frite paysanne, crêpe salée ou sucrée, barbecue, ragoût de bons légumes du pota’djé.

au plaisir de vous y voir nombreux et nombreuses…
et n’oubliez pas d’en parler à vos contacts !

événement facebook

Participez à la création d’un local de vente à Doissin, pour des produits bio et locaux.

Bonjour,

La création d’un marché paysan bio et d’un espace bibliothèque/recyclerie à Doissin dans le Nord Isère, voilà le défi que nous nous sommes lancés avec une petite équipe… Rejoignez cette aventure en découvrant le projet et en participant à son lancement!
Atout Bout d’Champ, c’est un projet qui a commencé à germer courant du mois d’octobre 2016 et devrait voir le jour en mai prochain…

Mais pour qu’il aboutisse, nous avons besoin de VOUS!! Pour cela, nous avons mis en place une campagne de financement participatif dont vous pourrez trouver les détails ci-dessous !

Merci à vous tous de nous aider dans la réalisation de ce projet, en le soutenant par un don, en diffusant l’information autour de vous et en la partageant sur vos réseaux!

Par avance un immense merci de toute l’équipe d’Atout Bout d’Champ!

A bientôt,

Plus d’info sur le projet sur la plateforme de financement participatif Miimosa :

https://www.miimosa.com/fr/projets/atout-bout-dchamp-votre-futur-marche-paysan-bio

Merci de votre soutien et a bientôt dans ce nouveau lieu.

 

Pas de vacances pour le Pota’Djé

Au Pota’Djé comme ailleurs, il a fait très chaud durant ce mois de juillet. Heureusement, j’ai pu acheter un système d’irrigation (pompe immergée et réseau d’eau).

Cela a permis d’arroser un minimum durant ce chaud mois.

Les plantations et les semis vont bon train : choux, poireaux, carottes, haricots, salades d’hiver, fenouils.

Je vous rappelle que le Pota’Djé est ouvert tout l’été, les vendredis de 15h à 19h.

Quelques photos du jardin :

DSC_0005 - copie 2
La plantation de tomates
DSC_0006 - copie
Les tomates ananas sont présentes sur votre étalage.
DSC_0036 - copie
Les choux seront bientôt présents sur votre étalage préféré.
DSC_0028 - copie
Les poireaux sont plantés
DSC_0026 - copie
La plantation de choux
DSC_0020 - copie
Les tournesols sont en fleurs

A Noter : le ramassage des pommes de terre du Pota’Djé se fera le mardi 25 août à partir de 8h.

Si vous le souhaitez, vous pouvez venir donner un coup de main pour ramasser les patates arrachées avec Attila, le cheval du Pota’Djé.

Le champs est situé à la sortie de St Victor le haut, à coté du tunnel sous l’autoroute.

Possibilité d’achat de pomme de terre en bout de champs.

Pour voir les photos du ramassage de l’année dernière, cliquez  ici.

A bientôt.

Visite du jardin du Pota’DJé le 23 mai

Le Pota’Djé fête sa première année !

A cette occasion, j’organise une petite après-midi portes ouvertes, le samedi 23 mai à 16h. Vous êtes tous les bienvenus. Au programme, visite des jardins et de la serre, stand avec les légumes de saison et dégustation de bières locales à la fin de la visite.

Les plus festifs d’entre vous pourront rester profiter des animations proposées en soirée par la brasserie des faux semblables (qui se situe sur le même site que le Pota’Djé) : barbecue, crêpes, bières, concerts, et bonne humeur. Possibilité de camper sur place.

11149596_829172310470333_5641767740260461814_oPetit aperçu de l’ambiance des concerts à la ferme :

10489751_766525043367781_3516503565943199056_n

10418870_766673283352957_1850378310545643103_n

La prochaine vente à la ferme aura lieu le samedi 9 mai de 9h à 12h. Par la suite, le Pota’Djé reprendra ses habitudes avec les ventes du vendredi, de 15h à 19h..

Réouverture de printemps

Les premiers légumes de printemps sont arrivés au menu salades, choux, poireaux, épinards, blettes et œufs.

Les prochaines ventes auront lieux les samedis 2 et 9 mai entre 9 h et midi merci à tout ceux qui ont répondu au petit sondage. Par la suite les ventes serons les vendredis entre 15 h et 19 h.

Avec Tristan et Lisa, stagiaires du Centre de Formation aux Métiers de la Montagne de Thônes (74), en renfort durant les deux dernières semaines.

Un programme chargé: plantation d’oignons et de salades, semi (carottes, betteraves, aubergines, courgettes, tomates, fraises, courges, tournesols, potimarrons, soucis)

DSC_0329

Installation de la nouvelle irrigation sous la serre (goutte à goutte), travail quotidien avec Titan (binage, montage de buttes, travail du sol),

Binage de l’ail au Pota’DJé

DSC_0439

DSC_0357

désherbage, préparation des planches pour les tomates avec paillage et travail sur le potentiel de biodiversité (comptage de vers de terre, invertébrés du sol, observation de l’avifaune).

DSC_0499

DSC_0497

semi d’engrais vers sur les abords de la serre.

DSC_0652

 

A bientôt au Pota’DJé..

Le jardin se réveille

C’est le printemps, les jours rallongent, les oiseaux chantent … Sous le regard attentif de Django, le jardin se réveille :

P1200778

Les premiers insectes installent leur résidence d’été.

Le sol commence à se réchauffer, ce qui me permets de le travailler avec Titou.

P1200797 from le pota’djé on Vimeo.

 

Les poules se sont mises à pondre de bons œufs avec l’arrivé des beaux jours.

Les semis sont à l’abri des souris (grâce à une « version modernisée » des Jardins suspendus de Babylone)

P1200784

Les oignions, ails, échalotes sont semés ; les salades, fenouils, épinards, et blettes ont plantés ; sous la serre les petits pois, pommes de terre nouvelles, courgettes et carottes poussent : la saison s’annonce à merveille !P1200755

Les ventes vont reprendre à la fin du mois d’avril. Afin de déterminer la date de reprise, voici un petit sondage (qui concerne les WE du 1er et 8 mai). Cela me permettra de m’adapter au mieux à vos disponibilités. Merci de bien vouloir y répondre avant le lundi 20/04/15.

Lien du sondage : http://doodle.com/d2eqm7fwnugv7dhf

 .

Récolte des patates au Pota’Djé

C’est une solide équipe qui s’est réunie ce vendredi 15 août pour la première récolte du Pota’Djé.

Des délégations sont venues de Maurienne,  de Suisse, de Nouvel Zealande, des jardins épicés, de la Brasserie des faux semblables, du sud Isère et des environs.

Merci à tout le monde

Le photographe Guillaume Collombet, était également de la partie, c’est donc avec le plaisir des yeux que je vais vous conter la journée.

_MG_1668La première raie de patates est ouverte

_MG_1537Titan et Moi

_MG_1632De pas en pas

_MG_1727Une belle récolte

_MG_1731Une équipe de choc

_MG_1399Django (le nouveau chien du Pota’Djé) sur Titan

_MG_1742Après une matinée patates, une après-midi mise en place de la bâche de la serre

_MG_1769Il fallait bien une vingtaine de personnes pour la mise en place

panoVue d’ensemble
_MG_1804Réunion des anciens

_MG_1801fin de chantier

 

 

 

 

 

 .

Montage de buttes au Pota’Djé

Montage de buttes et de planches avec le bucher, avec Deny, Ruby et Jeremy.

 

.

Traction animale et maraîchage un mariage organique

Traction animale et maraîchage un mariage organique

Bonjour,

Grâce à votre soutien, la collecte avance bien : déjà 44% !!

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de lire mon projet et de l’avoir partagé avec vos amis.

Merci pour vos dons.

De savoir que vous croyez en mon projet me touche énormément.

Sachez que de mon côté, le projet progresse et occupe la majeure partie de mon temps :

– démarches administratives (démarches pour la création de l’entreprise agricole, pour la certification en agriculture biologique, et auprès de groupements producteurs pour la commercialisation future…),

– formation technique par le biais de l’ADABIO,

– rencontre avec d’autres maraîchers pour des conseils et des échanges,

– recherche et achat de matériel,

et :

– construction du poulailler mobile, le Poula’Djé, dont je vous donnerai des nouvelles très prochainement.

Dans vos emails, commentaires et autres réactions, j’ai eu plusieurs demandes d’explication quant aux raisons qui m’ont poussé à choisir la traction animale (TA), c’est pourquoi je profite de cette actualité pour vous expliquer ma démarche.

061-p5164426

Évaluation des intérêts et limites de la TA

Intérêts

  • Terre non tassée (à l’inverse du tracteur : à cause des vibrations du moteur diesel)

=> de nombreux avantages agronomiques :

  • enrichissement du sol grâce à une meilleure dégradation de la matière organique,

    vie microbienne souterraine favorisée, oxygénation, minéralisation

  • bonne infiltration de l’eau,

  • moins de mauvaises herbes,

  • travail du sol simplifié (par rapport à un sol dur et compact),

  • bon état général des cultures permettant un bon développement racinaire et donc un bon état général des cultures,

  • Allongement des périodes de travail possibles (en particulier après la pluie, dès que la terre n’est plus collante, car l’animal tasse peu le sol),

  • Travail sous serre rapide et confortable (pas de concentration de gaz d’échappements),

  • Fournisseur d’engrais organique (Pour un cheval : 3T de fumier/an),

  • Absence de pollution sonore et d’émission de gaz à effet de serre,

  • Auto-production du carburant (foin, herbe, eau),

  • Coûts de fonctionnement et d’entretien bien moins élevés qu’avec un tracteur car pas d’utilisation d’énergie fossile au coût élevé,

  • Complicité de travail entre l’animal et l’homme,

Limites

  • Soins quotidiens au cheval, sauf période de repos au pré,

  • Formation préalable nécessaire,

  • Gros travaux de printemps pouvant être plus difficiles car puissance du cheval parfois insuffisante si le travail du sol n’a pas été régulier,

  • Utilisation d’outils rotatifs pas encore possible : rallonge le temps de préparation des sols en début de saison, et rend difficile l’obtention d’un lit de semence fin sur sol limoneux,

L’idée est de faire de la ferme un lieu d’application concrète de la traction animale en maraichage. Ce travail se fera en collaboration avec d’autres utilisateurs de traction animale en agriculture : des constructeurs et des associations (Adabio auto-construction, Hippotese…) avec lesquelles je suis déjà en lien.

L’idéal serait à terme de développer de nouvelles techniques qui pourraient ensuite être vulgarisées.

Cette démarche s’inscrit dans une nécessité de construire un projet alternatif au tout tracteur.

Étant la seule énergie mécanique renouvelable, la traction animale est donc la plus adaptée au contexte de transition vers une société postpétrole.

Quelques chiffres à titre indicatif :

Graphique_1-2

Rendements

  • Pour une serre de 500 m2, le binage est effectué en 1/4 h,

  • Pour 1 ha de pommes de terre, le cheval ouvre et rebouche les raies en une demi-journée.

Source :

fao-traction-animale-vue-schematique-AGSE.pdf (2,7 Mo)

http://hippotese.free.fr/blogdocs6/technbio-pano-cout-cheval-hippotese.pdf

.