Des nouvelles du Poula’Djé

Bonjour à tous,

OBJECTIF ATTEINT !! Et même dépassé ! 101 % !! Merci, c’est grâce à vous !

Dès jeudi prochain, je me rend chez l’éleveur pour rencontrer ma mule ou mon cheval de travail. Et j’ai également pris contact avec un photographe pour réaliser les photos des contreparties.

Coté jardin, cela avance aussi, les graines de légumes sont commandées, les patates attendent d’être plantées, le terrain est labouré, une serre devrait arrivée sous peu … le poulailler , quant à lui, en est à sa phase terminale de construction.

Comme promis, un petit topo sur l’atelier poules pondeuses et le Poula’Djé :

L’élevage sera envisagé sur la base d’un poulailler et d’un parc mobile faciles à déplacer. Les parcs seront délimités par des filets électrifiés, tandis que la mobilité du poulailler sera permise par le traineau sur lequel il va être construit.

L’intérêt de cette mobilité est de pouvoir facilement déplacer les poules, d’un pré à une parcelle de légumes, dans l’objectif de désherber, lutter contre les maladies et les ravageurs pourvoyeurs de ces maladies, ou encore nettoyer les cultures en fin de cycle ; ceci tout en limitant le piétinement et en bénéficiant des déjections.

Le cahier des charges du Poula’Djé :

Un poulailler pratique, mobile, esthétique pour 50 poules pondeuses.

Après quelques hésitations, nous avons opté pour une ossature en métal et un habillage bois.

La mobilité se fera avec l’aide de patins en acier. Les pondoirs sont en mélèze et le reste de l’habillage bois est en sapin.

Le plan de départ :

Poulailler-jeremy-01_01-2

 

Le montage

 

Après avoir imaginé le projet et dessiné les plans en détail avec l’aide technique et pratique de mon père, nous avons pu débuter le montage.

Pour cela, je me suis installé dans son atelier, qui dispose également d’une petite forge. J’en profite pour remercier mes parents pour l’hébergement du chantier et l’aide logistique (conception, montage, soudure, plats cuisinés …)

 

Il a fallu, dans un premier temps, commander et acheminer les matériaux (métal, bois… ), avant de souder, une semaine durant, pour réaliser le traineau. Ensuite, il a été temps de travailler le bois : rabotage, coupage, biseautage … afin que celui-ci soit exploitable.

Le chantier, a, par la suite déménagé à St Victor de Cessieu, sur les terres du Pota’Djé. En effet, bien qu’il s’agisse d’un poulailler mobile, il était tout de même bien plus simple de le déplacer en pièce détachées, que de le transporter entièrement monté sur les routes de la Maurienne … !!

 

Les murs et le plancher sont désormais montés … reste 2-3 soudures à faire et le toit à mettre en place pour que les poules puissent découvrir leur nouveau nid douillet !!

 

Le Poula’Djé en photos :

P1110559

L’ossature en métal

 

P1110568

Deny à la soudure

 

 

P1110583

Le poulailler habillé de bois

 

2014-01-21_22.00.49

Les pondoirs.

jeremy

One thought on “Des nouvelles du Poula’Djé

  1. LESPINASSE JEAN LUC says:

    Bonjour,

    C’est une très jolie réalisation , mais vous allez avoir des problèmes avec toutes ses planches
    en effet chaque fentes entre elles vont faires s’excellentes cachettes pour les ACCARIENS
    (poux rouges) , et il sera impossible de vous en défaire !

    cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 2 = 2